Israël ou la naissance du TRICOT RAYÉ

Il faut lier la promesse Balfour aux craintes du gouvernement britannique de David Lloyd George pendant la 1ère guerre mondiale de voir la révolution bolchevique se désengager de l’alliance et ne s’occuper que de son proche avenir.

Un rapport confidentiel des services secrets britanniques a mis en évidence le rôle important joué par l’élite juive dans la révolution russe; afin de gagner la sympathie de cette élite, les anglais l’ont appâtée par la promesse Balfour prévoyant la constitution d’un foyer juif en Palestine.

En 1878 les Juifs ne représentaient qu’environ 5% de la population de ce pays qui passa à 8% en 1917.


Les accords traîtres de Sykes-Picot ont programmé le partage de la région entre les colonialistes français et anglais, les uns voulant le pétrole irakien et un débouché vers la mer à partir du port de Haïfa, les autres s’accaparant de la Syrie et du Liban; les dindons de la farce restant les pauvres arabes qui se sont vus vivant sous un véritable protectorat à la place de l’indépendance promise.

Les véritables gagnants de cette manœuvre mesquine sont les Juifs qui ont fini par obtenir une terre qui ne leur a jamais appartenue offerte par d’autres usurpateurs qui ne la possédaient pas; la présence d’une infirme proportion de juifs par rapport à la totalité de la population palestinienne n’étant pas un motif de possession.

Il s’agit d’une simple surenchère réalisée sur le dos des arabes après s’en être servis pour abattre l’Empire Ottoman; les accords de Sykes-Picot représentent ainsi un véritable coup de poignard asséné dans le dos des arabes et restant par là-même une trahison historique.

La naissance de l’entité artificielle israélienne voit sa véritable source dans les calculs impérialistes mesquins voulant conforter la continuité d’une domination coloniale en régression, n’ayant aucun lien avec la Shoah et ses effets affectifs pervers, évènement dramatique apparaissant bien après, c’est-à-dire au courant de la 2ème guerre mondiale à l’époque du nazisme.

Quant aux Américains, ils ne désiraient pas l’envoi de troupes dans un conflit qui se déroulait loin de leurs frontières donc sans menace directe et constituant un souci de taille pour la coalition anglo-française incapable à elle seule de l’emporter sur leur ennemi commun représenté par l‘Allemagne, la Turquie ottomane et l’Italie.

Les évènements actuels dans la région moyen-orientale prévoyant son nouveau découpage ne sont en réalité que la continuité de la politique de domination impérialiste pour s’accaparer des ressources énergétiques de la région en détruisant toute force de résistance entravant ses visées, nécessitant ainsi la destruction de la Syrie, l’encerclement de l’Iran à partir de l’implantation de 16 bases américaines et la planification de projets tels “NABUCCO “ pour asphyxier les économies russe et chinoise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s