Alp Arslan et la route vers Manzikert avec sa fameuse armée Seldjoukide

Histoire Islamique

C'est en août 1071 qu'a lieu à proximité de la cité de Malazgirt la bataille de Manzikert, entre les Turcs Seldjoukides et les Byzantins. Cette bataille se solde par une lourde défaite de ces derniers, dont l'empereur Romain Diogène est capturé par le sultan Alp Arslan, et ouvre à terme les portes de l'Anatolie aux Turcs. C’est en août 1071 qu’a lieu à proximité de la cité de Malazgirt la bataille de Manzikert, entre les Turcs Seldjoukides et les Byzantins. Cette bataille se solde par une lourde défaite de ces derniers, dont l’empereur Romain Diogène est capturé par le sultan Alp Arslan, et ouvre à terme les portes de l’Anatolie aux Turcs.

En 1058 Tughrul meurt. Son neveu Alp Arslan, qui succède à Tchagri au Khorasan, prend le contrôle du sultanat et élimine Kutulmush, cousin de Tughrul en opposition au pouvoir central. Alp Arslan hérite d’un empire composé d’anciennes principautés, recomposé en tout et administré par l’élite urbaine arabophone ou iranophone, qui s’étend de la Syrie jusqu’à l’Amu Darya. Pendant que les tribus sous l’autorité de Tughrul et Tchagri assiègent, pillent et soumettent les villes des plateaux iraniens, d’autres tribus opèrent indépendamment du sultan, et razzient les territoires périphériques comme l’Anatolie byzantine, le Caucase, et la…

Voir l’article original 684 mots de plus