Comprendre l’Empire : les raisons d’un succès hors-norme

100000 exemplaires vendus prouvent bien qu’Alain Soral a réussi à convaincre les Français que ses idées restent dans le vent et que ce qu’il dit est à retenir …

Nicolas Bourgoin

Véritable miracle éditorial, Comprendre l’Empire a dépassé le seuil des 100.000 ventes dans un contexte de rejet médiatique quasi-généralisé. Indifférent au boycott des journalistes qui font l’opinion et aux rares critiques (qui l’ont massacré), l’ouvrage d’Alain Soral poursuit son ascension vers les sommets. Pourtant ce livre est tout sauf commercial : atypique et inclassable. Trop érudit pour un essai, dépourvu de l’académisme du travail universitaire classique (il ne contient ni notes de bas de page, ni références explicites), totalement à contre-courant de la pensée dominante, déroutant par sa forme (une succession de parties très courtes, un style personnel et épuré), d’un niveau exigeant, il n’avait aucun des attributs du best-seller traditionnel. Comment comprendre son succès impressionnant à la fois par sa fulgurance et sa durée ?

View original post 1 652 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s